Pages

vendredi 18 février 2011

New Directions


Je ne sais pas trop s'il y a encore beaucoup de gens qui passent par ici mais pour les rares rescapés, je vous annonce la fin de ce blog que je tiens depuis plus de 3 ans et la création d'un nouveau!

En résumé, j'ai envie d'écrire. Mais plus ici. Ce blog ne me correspond plus du tout et il renferme trop de choses de ma vie passée. J'ai envie de tourner la page définitivement. Et ça commence par l'abandon de ce blog.

J'espère que vous me suivrez =)


♥♥♥

vendredi 3 décembre 2010

Mange, prie, aime - Elizabeth Gilbert

A l'annonce de la sortie du dernier film de Julia Roberts, une actrice que j'adore, j'ai décidé de commencer par lire le livre duquel il était inspiré. Histoire de ne pas être déçue. Bon, je plaide coupable, j'ai regardé le film à mi-livre. Et je l'ai trouvé bien, mais j'ai plutôt envie de vous parler du livre que j'ai achevé de lire il y a quelques jours. J'ai tout simplement adoré! Pourtant, j'avoue que le côté "prie" du titre ne m'inspirait pas trop, mais on se rend vite compte que c'est plus spirituel que religieux. Et c'est tant mieux, quand on sait ce que je pense de la religion... Bref, c'est difficile de dire pourquoi j'ai vraiment aimé ce livre. Déjà, il faut savoir que c'est une histoire vraie, le récit de la vie de l'auteure. Et je trouve ça rassurant de voir qu'on peut décider de changer de vie, de tout quitter pour repartir à zéro. Je pense que ce livre a débarqué dans ma vie au bon moment, même si je n'envisage pas de partir faire le tour du monde afin de retrouver ma paix intérieure, il m'a... Je sais pas... Donner un peu d'espoir et m'a ouvert les yeux sur certaines choses.

Du coup, j'ai mit pas mal de temps à le lire. Parce que chaque chapitre réveillait quelque chose en moi et qu'il fallait que je l'assimile avant de pouvoir continuer. Il m'a donné à réfléchir, et à envisager la vie sous un angle différent. Et je crois que ça fait vraiment très longtemps que la simple lecture d'un livre n'avait pas éveillé autant de choses en moi. En plus du récit que j'ai trouvé passionnant, j'ai adoré le style d'Elizabeth Gilbert. C'est vraiment léger, facile à lire, plein d'humour et d'émotions. Vraiment sincère. J'ai adoré la douceur avec laquelle l'auteure parle des gens qu'elle a rencontré. Pour moi qui suis quelque peu associale, j'ai presque eu envie de m'intéresser au monde entier. Bref, je crois que je pourrais faire des éloges de ce livre des heures entières, mais la meilleure façon de vous faire une idée de ce petit bijoux c'est encore de le lire. Et j'espère que mon article, si modeste soit-il, vous donnera envie de le découvrir et qu'il vous plaira. Et n'oubliez pas que pour ceux qui sont réfractaires à la lecture, il reste le film (avec Javier Bardem ♥).

A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l'angoisse, le doute, l'insatisfaction... S'ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu'elle s'est choisie ! En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les "douze kilos les plus heureux de sa vie", en Inde, ashram et rigueur ascétique l'aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l'équilibre qu'on appelle le bonheur... Elizabeth Gilbert nous invite à un voyage vers l'inconnu joyeux et émouvant, libéré des mascarades et faux-semblants. À travers une mosaïque d'émotions et d'expériences culturelles, elle a su conquérir le cœur de millions de lectrices qui ont aimé pleurer et rire avec elle. Et qui rêvent de changer de vie, elles aussi...

"Les gens ont tendance à penser universellement que le bonheur est un coup de chance, un état qui leur tombera peut-être dessus sans crier gare, comme le beau temps. Mais le bonheur ne marche pas ainsi.Il est la conséquence d'un effort personnel. On se bat, on lutte pour le trouver, on le traque, et même parfois jusqu'au bout du monde. Chacun doit s'activer pour faire advenir les manifestations de sa grâce.  Et une fois qu'on  atteint  cet état de bonheur, on doit le faire perdurer sans jamais céder à la négligence, on doit fournir un formidable effort et nager sans relâche dans ce bonheur, toujours plus haut, pour flotter sur ses crêtes."

dimanche 28 novembre 2010

Zazie - Sur toi


Voilà une chanson de Zazie qui n'est plus toute récente, mais que j'avais envie de partager ici, avec vous, pour expliquer en partie les raisons de mon absence sur ce blog. Il y a eu beaucoup de changements dans ma vie, et souvent je me dis que j'devrais en parler un peu ici, vous parler de celui que j'aime, de ce qu'on vit, de ce qu'on partage, de ce que j'ai découvert avec lui... Mais jamais les mots ne viennent. Je suis pas sûre d'avoir envie justement de partager tout ça, ni d'y mettre des mots dessus. Je suis heureuse, et ça ne se raconte pas le bonheur, ça se vit... Et c'est ce que je fais. Je vais pas vous dire que tout va toujours bien parce que ce serait mentir. Evidemment, il y a la distance, le manque et l'absence. Les coups de déprimes aussi. Mais je vis une très belle histoire d'amour malgré tout, et le bonheur qu'on partage quand on est ensemble dépasse tout le reste... Bref, comme je n'avais pas les mots pour dire tout ça, je laisse cette chère Zazie le faire à ma place :)



Sur toi
Zazie



J'écris sur ce que j'endure
Les petites morts, sur les blessure
J'écris ma peur
Mon manque d'amour
J'écris du cour
Mais c'est toujours

Sur ce que je n'ai pas pu dire
Pas pu vivre, pas su retenir
J'écris en vers
Et contre tous
C'est toujours l'enfer
Qui me pousse

A jeter l'encre sur le papier
La faute sur ceux qui m'ont laissée
Ecrire, c'est toujours reculer
L'instant où tout s'est écroulé

On n'écrit pas
Sur ce qu'on aime
Sur ce qui ne pose pas
Problème
Voilà pourquoi
Je n'écris pas
Sur toi
Rassure-toi

J'écris sur ce qui me blesse
La liste des forces qu'il me reste
Mes kilomètres de vie manquée
De mal en prose, de vers brisés

J'écris comme on miaule sous la lune
Dans la nuit, je trempe ma plume
J'écris l'abcès
J'écris l'absent
J'écris la pluie
Pas le beau temps

J'écris ce qui ne se dit pas
Sur les murs, j'écris sur les toits
Ecrire, c'est toujours revenir
A ceux qui nous ont fait partir

On n'écrit pas qu'on manque de rien
Qu'on est heureux, que tout va bien
Voilà pourquoi
Je n'écris pas
Sur toi
Rassure-toi

J'écris quand j'ai mal aux autres
Quand ma peine ressemble à la votre
Quand le monde me fait le gros dos
Je lui fais porter le chapeau

J'écris le blues indélébile
Ça me paraît moins difficile
De dire à tous plutôt qu'à un
Et d'avoir le mot de la fin

Il faut qu'elle soit partie déjà
Pour écrire " ne me quitte pas "
Qu'ils ne vivent plus sous le même toit
Pour qu'il vienne lui dire qu'il s'en va

On n'écrit pas la chance qu'on a
Pas de chanson d'amour quand on en a
Voilà pourquoi, mon amour
Je n'écris rien
Sur toi
Rassure-toi

♥ Je t'aime ♥

jeudi 21 octobre 2010

[anime] Animation Runner Kuromi

S'il y a bien un sujet de divergence entre mon chéri et moi, c'est notre opinion sur les versions françaises des animes japonais. Personnellement, je ne conçois pas de regarder les animes autrement qu'en VO, et le peu que j'ai vu en VF (à savoir un épisode par-ci, par-là, en zappant à la TV) n'ont pas du tout contribué à faire changer mon opinion sur le sujet. Quant à lui, il sait apprécier les VF et les défend avec une ferveur rare quand il estime qu'elles sont de bonne qualité. Et il tente, sans grand succès, de me faire changer d'avis... Il m'a donc prêté un DVD, "Animation Runner Kuromi", que je devais absolument regarder en VF car les doublages sont fait pas une équipe de passionnés. J'me suis donc lancé dans l'aventure de la VF en regardant les 2 OAVs qui composent l'intégralité de cette série. Et je dois dire que, pour le coup, la VF était bien et que j'ai été très agréablement surprise! Oui, oui, c'est bien moi qui dit ça x)

Gambatte Kuromi!

Concernant l'anime à proprement parlé, je l'ai trouvé vraiment intéressant. Et drôle aussi. On suit les péripéties de Mikiko Ohguro, surnommée Kuromi, qui, à peine débarquée à son nouveau poste dans un studio d'animation, se retrouve directement responsable de production. Elle doit boucler les épisodes à temps, mais la pauvres n'est pas aidé par ses collaborateurs. Elle devra donc user de patience et de motivation pour la survie du studio PETIT. Et j'ai adoré découvrir cet univers. A vrai dire, je ne me suis jamais vraiment demandé comment été créer tous ces animes que je regarde. Je n'ai jamais imaginé le travail que pouvait demander un seul petit épisode. Et j'me suis rendu compte que c'était quand même quelque chose d'énorme. J'ai aussi apprit quelques termes techniques, et des métiers liés à l'animation donc je ne soupçonnais même pas l'existence. Bref, j'ai adoré découvrir tout ce petit univers!

L'équipe du studio PETIT

La jeune et dynamique Kimiko Oguro réalise son rêve d'enfance en rejoignant un studio d'animation. Mais le rêve se transforme vite en cauchemar lorsqu'elle réalise qu'elle a été nommée directrice de production, que le projet sur lequel elle est censée travailler a accumulé un retard incroyable et que l'équipe sous ses ordres n'est pas composée des gens les plus motivés... 

lundi 18 octobre 2010

[extrait] Mange, prie, aime - Elizabeth Gilbert

"En outre, j'ai des problèmes de limites avec les hommes. Mais peut-être est-ce injuste de ma part de dire ça. Pour avoir des problèmes avec les limites, encore faut-il avoir des limites, non? Or, moi, je disparais dans la personne dont je suis amoureuse. Je suis la membrane perméable. Si je suis amoureuse de vous, vous pouvez tout avoir. Vous pouvez avoir mon temps, mon dévouement, mon cul, mon argent, mes parents, mon chien, l'argent de mon chien, le temps de mon chien - tout. Si je suis amoureuse de vous, je porterai toute votre souffrance à votre place, j'assumerai pour vous toutes vos dettes (dans toutes les acceptations du terme), je vous protégerai de vos sentiments d'insécurité, je projetterai sur vous toutes sortes de qualités que vous n'avez en fait jamais cultivées, et à Noël, j'offrirai des cadeaux à toute votre famille. Je vous offrirai le soleil et la pluie, et s'ils ne sont pas disponibles, je vous donnerai un chèque-soleil et un chèque-pluie. Je vous donnerai tout ça et plus encore, jusqu'à ce que je sois épuisée, lessivée et si diminuée qu'il ne me restera qu'une seule façon de recouvrer mon énergie : m'enticher de quelqu'un d'autre."

Extrait de Mange, prie, aime d'Elizabeth Gilbert
Edition "Livre de Poche"  -  Page 107
 
Copyright 2009 Moonlight Memories. Powered by Blogger
Blogger Templates created by Deluxe Templates
Wordpress by Wpthemescreator
Download Royalty free images without registering at Pixmac.com