mercredi 7 janvier 2009

[anime] Shinkyoku Soukai Polyphonica




Ça faisait vraiment très longtemps que je n'avais pas regardé un anime aussi rapidement, d'autant plus que je n'en ai quasiment pas regardé pendant la période scolaire. J'ai prit "Shinkyoko Soukai Polyphonica" sur Mononoke-bt juste parce que le chara-design de l'héroïne me plaisait et j'ai bien fait de suivre mon instinct car j'ai vraiment beaucoup aimé cet anime! D'ailleurs, j'ai regardé les 12 épisodes qui composent "Shinkyoku Soukai Polyphonica" en seulement 3 jours. Comme je le disais, c'est d'abord l'héroïne qui m'a séduite, la jolie Corticarte et son abondante chevelure rose... Et elle n'est pas que jolie car j'ai aussi adoré son caractère. A la fois caractérielle, capricieuse et bornée, elle cache une sensibilité qu'on découvre au fil des épisodes. Je trouve sa relation avec Phoron vraiment très touchante. Ils viennent de deux mondes différents et ils essayent tant bien que mal de ses comprendre et surtout, de faire comprendre à l'autre son propre monde. Corti est un esprit qui n'aime pas vraiment les humains et qui n'est pas sociable, tandis que Phoron est très naïf et est toujours prêt à aider les autres quitte à risquer sa propre vie. Et ensemble, en partageant leurs idées et leurs opinions, ils arrivent à trouver un juste milieu. Les autres personnages, bien que très peu nombreux, sont un peu moins exploités mais ils sont quand même attachants. J'affectionne notament la timide Prinesca et le "méchant" Akatsuki. J'apprécie également beaucoup Renbart et Yadio, l'esprit de Eufinley.

http://i62.servimg.com/u/f62/11/12/17/14/vlcsna10.jpg
Renbart, Perse, Prine, Corti, Phoron, Eufinley, Yadio


Au-delà de ça, j'ai trouvé le concept vraiment sympathique. Une relation entre les humains et les esprits qui serait basée sur la musique, c'est quand même assez original. Ensuite, le contrat qui les lie m'a beaucoup rappelé "Chrno Crusade", un anime que j'avais vraiment adoré. Ce qui est dommage c'est que du fait de son petit format, le potentiel qu'aurait pû avoir cet anime n'est pas tellement exploité. Il n'y a pas vraiment de fil conducteur durant ces 12 épisodes qui sont des missions indépendentes les unes des autres (sauf les 2 derniers épisodes). Cependant, un des gros avantages de l'anime est qu'il n'est pas répétitif. Chaque mission nécessite quelque chose de différent et pas seulement l'invocation de Corti par Phoron. J'ai vraiment apprécié cet effort de variation des thèmes abordés. Et pour finir, étant donné que "Shinkyoku Soukai Polyphonica" est basé sur la musique, je me devais d'en parler au moins un tout petit peu. Bien que l'opening et l'ending ne soit pas exceptionnel, les musiques présentes tout au long de l'anime sont vraiment magnifiques, notament les chansons divines, les Commandia, jouées par les Dantistes.


Akatsuki et son esprit, Mailreit.


Il existe un monde où cohabitent les espits et les humains, ce monde s'appelle Polyphonica. Il existe plusieurs sortes d'esprits et les plus forts d'entre eux ont la possibilité de se matérialiser sous une forme humaine ou animale mais tous un un point commun, ils survivent grâce à la musique jouée par les humains et notament par les Dantistes. Ces derniers ont la capacité de jouer des "Commandia", des musiques spéciales permettant de contrôler les pouvoirs des esprits et pour cela, ils doivent passer un contrat qui les lie. C'est par ce contrat que Phoron, un jeune garçon à la voix magnifique, et Corticarte Apa Lagranges, un esprit très puissant, sont liés et travaillent au service d'une agence chargée de régler les problèmes entre les humains et les esprits.

0 commentaires:

 
Copyright 2009 Moonlight Memories. Powered by Blogger
Blogger Templates created by Deluxe Templates
Wordpress by Wpthemescreator
Download Royalty free images without registering at Pixmac.com