jeudi 24 septembre 2009

Conduite - Piste 1

Avec mes 12 petites heures de boulot par semaine, j'ai enfin trouvé le temps de commencer la conduite... 4 mois après avoir eu le code. Il était temps! Donc hier, j'ai eu 4h de conduite sur une piste, et sincèrement j'étais hyper stressée. En fait, j'avais peur que la plupart des gens sachent déjà conduire et d'être carrément à la ramasse vu que j'ai jamais touché un volant de ma vie. Mais finalement tout s'est bien passé. On était un petit groupe de 6 et on a apprit les bases. Certains avaient déjà quelques notions, d'autres non mais une chose est sûre, on était tous paumés car personne ne connaissait personne. J'ai très vite sympathisé avec une fille et quand il a fallut faire des équipes de 2, on s'est tout de suite mises ensemble. On a vu un peu tout se qui se cache sous le capot puis on a commencé à faire des tours de piste. Il fallait juste apprendre à démarrer, passer la première, diriger le volant et freiner. Les débuts ont été laborieux mais après quelques tours, on a prit le coup et c'était très amusant. On a vraiment rigolé tout l'après-midi, puis l'ambiance générale entre nous tous et les moniteurs était excellente. Le seul bémol, c'est que de rester plus de 4h en plein soleil, sans compter les freinages un peu brusques, ça m'a donné la migraine qui s'est accentuée quand on a dû mettre des lunettes spéciales pour nous montrer les effets de l'alcool. Mais on a aussi bien rigolé avec ces lunettes parce que juste le fait de les avoir sur le nez nous rendait ridicule mais on devait également faire un petit parcours à pied et on avait vraiment l'air de gens bourrés. J'ai tellement rit que j'en avais mal aux joues XD Voilà, maintenant j'attends Mercredi prochain pour la Piste 2, avec les mêmes personnes, ça risque d'être encore fun :)
Image trouvée sur Google

mardi 22 septembre 2009

Shugo Chara Mood!

Et bien il semblerait que l'inspiration soit un peu revenue vers moi. Je n'avais plus réalisé un design depuis Mars dernier et bien que ceux que j'ai utilisé pendant ces quelques mois étaient magnifiques, je suis bien contente d'avoir quelque chose de plus personnel. En vérité, je ne pense pas que mon problème d'inspiration était d'ordre technique ou graphique. Je ne trouvais juste aucun thème qui me donnait envie de me lancer dans quelque chose. Puis, il y a une semaine, j'ai découvert cet anime intitulé "Shugo Chara!", et là j'ai eu un déclic. Ça faisait vraiment longtemps que je ne m'étais pas attaché autant à une histoire et surtout à des personnages, Amu Hinamori et Ikuto Tsukiyomi. Je ne vais pas m'étaler sur "Shugo Chara!" car j'y consacrerai un article quand je serai à jour. En attendant, voici donc un nouveau design aux couleurs de l'Automne. Je m'excuse auprès de ceux (de celle? ^^) qui n'aiment pas le orange mais moi j'adore mon nouveau design et je pense qu'il y restera jusqu'à Noël :)

Gâteau tout Choco (Express)

Après avoir réussi plein de recettes plutôt sympa, je me décide enfin à rouvrir une catégorie "Cuisine" sur mon blog. Et je commence tout doucement avec un Gâteau tout Choco très simple, très rapide, et très bon. Franchement, quand j'ai lu la recette, j'ai eu quelques doutes mais c'est la fin du mois, le frigo est vide et j'avais envie de faire un gâteau donc je me suis lancée. Et finalement, il était vraiment bon. D'ailleurs, il a pas fait long feu. Je tiens tout de même à signaler que j'ai mit les étoiles avant d'avoir regardé "Un Dîner Presque Parfait" ^^'

http://i82.servimg.com/u/f82/11/12/17/14/360b10.gif

http://i82.servimg.com/u/f82/11/12/17/14/th_min10.gif Préparation : 5 minutes http://i82.servimg.com/u/f82/11/12/17/14/th_min10.gif Cuisson : 5 minutes


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 3 Œufs
- 200g de Chocolat
- 100g de Sucre
- 100g de Beurre
- 75g de Farine

Préparation :
- Faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes pendant 1 minutes et 40 secondes.
- Dans un saladier, mélanger les œufs, le sucre et la farine. Mélanger jusqu'à obtenir un mélange homogène.
- Incorporer le chocolat et le beurre fondus et mélanger le tout.
- Verser la préparation dans un moule préalablement beurré et mettre au 5 minutes au micro-ondes à puissance maximum.


http://i82.servimg.com/u/f82/11/12/17/14/360b10.gif

 Et voilà, le gâteau est prêt à être déguster :) La recette originale de ce gâteau provient du site Marmiton.org!

dimanche 20 septembre 2009

Indochine - Le Lac



Et voilà, le troisième single de "La République des Météors" est sorti. Il s'agit de la chanson "Le Lac" qui, comme je l'avais dit, n'est pas ma préférée mais reste une magnifique chanson digne d'Indochine. En ce qui concerne le clip, il m'a d'abord surprise. Mais en le revisionnant, je le trouve tout simplement magnifique, plein de tendresse et de poésie. Encore du grand Indochine.


Le Lac
Indochine



J'arrive au bord du lac,
J'aimerai bien que tu sois là
C'est juste un endroit à moi,
J'aimerai bien que tu le vois
Avant la nuit, j'irais au paradis
Aujourd'hui le jour est arrivé
Où je vais tomber avec mes camarades

Comme des héros...
tout le monde saute
Comme un héros ...
vas-y saute
Tu veux me suivre...

Juste au milieu du lac
J'aime que tu sois avec moi
Toi au fond de la barque
J'ai le sang qui me glace
Pendant la nuit, on va au paradis
Je me sens bien ici
je me souviens de toi
Même sous la mitraille

Comme des héros
Tout le monde saute
Comme un héros
Allez saute

Tu veux me suivre au fond du lac
Tu veux me suivre alors suis-moi

Comme des héros
Tout le monde saute
Comme un héros
Allez saute

Tu veux nous suivre au fond des lacs
Tu veux nous suivre alors suis-moi

mardi 15 septembre 2009

Patrick Swayze



Hier, Patrick Swayze s'est éteint à l'âge de 57 ans après s'être battu durant de longs mois contre un cancer du pancréas. Après Heath Ledger, et Michael Jackson, voilà un autre grand Monsieur qui part bien trop tôt. L'annonce de cette nouvelle m'a fait beaucoup de peine même si je me doutais bien que ça allait arriver tôt ou tard. Patrick Swayze fait partie de ma vie depuis la première fois que j'ai vu "Dirty Dancing", je devais avoir 4 ou 5 ans. Depuis ce jour, je n'ai jamais cessé de l'admirer, de voir et de revoir ses films, de rire et de pleurer devant "Dirty Dancing" évidemment, mais aussi devant "Ghost" et "Point Break". J'aurai préféré faire une rétrospective de sa carrière à l'occasion de la sortie d'un nouveau film malheureusement, il n'y en aura plus. Alors c'est l'occasion ou jamais de vous parler de cet acteur que j'aime et qui va me manquer.



Patrick Swayze est né le 18 Août 1852 à Houston, aux États-Unis. Sa mère, Patsy Swayze, étant chorégraphe, il n'est pas étonnant que le jeune Patrick se passionne d'abord pour la danse dans des parcs d'attraction puis dans la comédie musicale "Grease". C'est en 1979 qu'il fait sa première apparition au cinéma, dans "Skatetown". Il obtient ensuite des rôles dans de petits films tels que "Outsiders" et "Youngblood", mais c'est en interprétant le rôle du sexy Johnny Castle dans "Dirty Dancing" en 1987 que le talent de Patrick Swayze est enfin reconnu en tant qu'acteur, que danseur mais également en tant que chanteur puisqu'il interprète l'un des titres phares du film, "She's like the wind". Il fut même nommé aux Golden Globes pour sa performance. Il enchaîne ensuite avec "Road House", mais c'est en 1990 que Patrick connait son deuxième grand succès en interprétant Sam Wheat dans "Ghost" aux côté de Demi Moore, rôle pour lequel il obtient encore une nomination aux Golden Globes. L'année suivante, Patrick Swayze délaisse le côté romantique et endosse le rôle de Bodhi, le beau surfer rebelle de "Point Break" aux côté d'un acteur, encore peu connu à cette époque, du nom de Keanu Reeves. En 1992, il tourne "La cité de la joie" et en 1996, il obtient une troisième nomination aux Golden Globes pour son interprétation d'un drag-queen dans le film "Extravagances". Le milieu des années 1990 marque la fin de la courte mais intense carrière de Patrick Swayze qui fait face à des problèmes d'alcool. Il tourne quand même dans quelques films qui n'ont pas bien marché tels que "Lettres à un tueur" ou encore "For ever Lulu". En 2004, il fait une très brève apparition sous son ancienne identité de Johnny Castle dans "Dirty Dancing 2" puis ils remontent sur les planches de Broadway dans "Chicago". En 2008, malgré la détection d'un cancer du pancréas, Patrick Swayze décide de ne pas se laisser abattre et se lance dans le tournage d'une série, "The Beast", qui sera annulé au bout de 13 épisodes. Le 14 Septembre, le cancer aura raison de Patrick Swayze qui s'éteindra à l'âge de 57 ans dans son ranch en Californie, entouré de sa famille et de sa femme Lisa Niemi, à qui il était marié depuis 1975.




Et voici, pour terminer, le clip de la chanson "She's like the wind" issue de la bande originale du film "Dirty Dancing" et interprétée par Patrick Swayze.

[anime] Kage Kara Mamoru!

"Kage Kara Mamoru!" est un anime de 12 épisodes qui traînait sur un CD depuis quelques années. J'ai donc décidé de prendre quelques heures pour le regarder histoire de pas l'avoir conservé tout ce temps pour rien. Au final, je ne sais pas trop quoi dire de cet anime qui n'est pas complètement nul, mais loin d'être exceptionnel. En fait, je trouve qu'il ressemble à beaucoup d'autres animes de style harem avec plein de filles amoureuses d'un looser. La seule différence ici serait peut-être que le héros, Mamoru Kagemori, n'est pas vraiment un looser mais un ninja obligé de cacher sa véritable identité sous des lunettes plus que caricaturales et un comportement très limité. D'ailleurs, l'héroïne est assez atypique finalement. Répondant au nom de Yuna Konyaku, je crois n'avoir jamais vu aucune fille d'anime aussi cruche et naïve. C'est fait exprès et elle est mignonne comme tout mais des fois c'est quand même un peu trop. Pour le reste, pas beaucoup d'innovation. On a 4 autres filles en plus de l'héroïne, Airi, Tsubaki, Yamame et Hotaru, avec chacune une personnalité différente mais plus ou moins déjà vu ailleurs. Notamment Tsubaki qui n'est pas sans rappeler Motoko dans "Love Hina" ou encore Rin dans "Maburaho" (anime dont l'héroïne s'appelle également Yuna d'ailleurs), toutes amoureuses de Mamoru en connaissant sa véritable identité ou non d'ailleurs.


Cela dit, je n'ai pas passé un mauvais moment devant "Kage Kara Mamoru!". Au contraire, j'ai regardé les épisodes très rapidement sans m'ennuyer. C'est juste que quand quelque chose faisait vraiment trop cliché, ça me faisait tilt. Peut-être parce que j'ai trop vu d'animes dans le genre et que j'arrive à saturation? Quoi qu'il en soit, il y a quand même des trucs que j'ai apprécié car malgré tout je reste bon public. Déjà, il y avait pas mal de références marrantes à des trucs typiquement japonais, du genre une parodie du manager des Morning Musume et d'autres que j'ai oublié mais qui m'ont fait rire sur le coup. Ensuite, le côté ninja de l'anime est également très parodique puisque la plupart des techniques utilisées par Mamoru et ses parents sont complètement débiles. Technique de la prise débranchée, qui consiste à... débrancher une prise par exemple. Sinon, l'opening "Million Love" est vraiment entraînant, l'ending "Rainy Beat" est pas mal non plus, mais alors la chanson "Banana" de Yuna est carrément tordante. Je l'ai encore en tête rien que d'y penser là! En définitive, "Kage Kara Mamoru!" est loin d'être un anime indispensable mais il se laisse regarder pour peu qu'on apprécie le genre.

Yuna et Mamoru


Mamoru est un lycéen plutôt ringard, nul en sport et pas très réactif. Ou du moins, c'est ce qu'il fait croire aux autres, et plus particulièrement à son amie d'enfance Yuna. En réalité, Mamoru est un ninja du clan Kagemori dont la mission est de protéger les membres de la famille Konyaku, dont fait partie Yuna, pendant 400 ans. C'est ainsi que depuis sa plus tendre enfance, il est secrètement chargé de protéger la jolie mais très naïve et maladroite Yuna. Sa mission, loin d'être évidente tous les jours, sera d'autant plus difficiles que quatre demoiselles toutes très différentes les unes des autres, Airi, Tsubaki, Yamame et Hotaru, tenteront d'obtenir les faveurs de Mamoru par tous les moyens.

jeudi 10 septembre 2009

RoBERT

Dimanche, je suis tombée sur la dernière pub pour le parfum "Ange ou Démon, le secret" de Givenchy, avec Uma Thurman en Guest Star, et ça m'a fait tilt. Je me suis dit que je connaissais cette voix bien particulière... Et après vérification, j'avais raison. Cette voix appartient bien à RoBERT. Une chanteuse à la voix et au style bien particulier, entre Mylène Farmer et Emilie Simon je dirais, connue notamment pour être l'héroïne du roman "Le Robert des noms propres" d'Amélie Nothomb mais que je connaissais déjà bien avant la parution de ce livre. Cela dit, je ne l'écoutais plus car je n'avais plus les CD et elle m'était complètement sortie de la tête. Mais cette pub a redéclenché en moi l'envie de l'écouter à nouveau, et de vous en parler un peu. RoBERT, de son vrai nom Myriam Roulet (et non Plectrude!) est née le 14 Octobre 1964. D'abord destinée à devenir danseuse classique, tout s'arrête lorsqu'encore adolescente, une décalcification osseuse l'oblige à arrêter sa passion. Elle va tenter de se lancer dans la comédie et finira par se consacrer à la musique dès 1989 avec son mari, Mathieu Saladin, pour principal collaborateur (c'est encore vrai aujourd'hui). Son premier 45 tours, "Elle se promène" sort en Novembre 1990 et sera suivi d'un premier album intitulé "Sine" en 1993. Il faudra 5 ans à RoBERT pour sortir un nouvel opus et c'est en 1997 que sort "Princesse de rien". C'est cette même année que la chanteuse fera la rencontre de l'écrivain belge, Amélie Nothomb, qui écrira pour elle "L'appel de la Succube", une chanson qu'on retrouvera sur la réédition de l'album "Princesse de rien" en 2000. En 2002, l'album "Celle qui tue" est enfin disponible et on retrouve six textes signés de la main d'Amélie Nothomb qui écrira en parallèle "Le Robert des noms propres". C'est en 2004 que RoBERT sort son premier Best Of portant le titre "Unutma", qui contient ses plus belles chansons mais également quelques remixes et inédits dont la sublime chanson "Le Prince Bleu d'Arthélius" qu'elle interprète en duo avec l'actrice et chanteuse américaine Majandra Delfino, notamment connue pour son rôle de Maria DeLuca dans la série "Roswell". Le clip de cette chanson, réalisé en 3D par Sébastien Rossignol, recevra le prix des meilleurs effets spéciaux au Festival International du Vidéoclip en France. En 2006, le quatrième album studio de RoBERT, "Six pieds sous terre", voit le jour. Il comporte 11 titre tous écrits par la chanteuse. Et après 16 ans de carrière plutôt discrète, RoBERT se produit pour la première fois à l'Olympia le 5 Février 2006. En Novembre de la même année, la demoiselle change de label et signe chez Rue Stendhal qui réédite l'intégralité de ses albums en Janvier 2007. Le 17 Novembre 2008 sort le dernier album de RoBERT à ce jour, "Sourde et Aveugle" et en 2009, elle signe la bande originale de la publicité pour le parfum "Ange ou Démon, le secret" de Givenchy, qui est en fait une nouvelle version de la chanson "Personne", présente sur l'album "Six pieds sous terre".




Discographie

Sine (1993)
Princesse de rien (1997)
Celle qui tue (2002)
Unutma (2004)
Live à la Cigale (2005)
Six pieds sous terre (2005)
Princess of nowhere (2007)
Sourde et aveugle (2008)

On finit cet article avec un petit lien vers le site officiel de RoBERT, ainsi que le fabuleux clip "Le Prince Bleu d'Arthélius" en duo avec Majandra Delfino :)


mercredi 2 septembre 2009

Le Voyage d'hiver - Amélie Nothomb

Qui dit rentrée dit rentrée littéraire et donc l'arrivée du nouveau Nothomb, et ce depuis 18 ans. J'avais plus ou moins oublié cette évènement mais en me balladant dans les rayons de la Fnac, je suis tombée dessus et j'ai été séduite (encore une fois) par la couverture, magnifique photographie de la dame réalisée par le studio Harcourt. Je n'ai pas eu la patience d'attendre la sortie en livre de poche, et "Le Fait du Prince" se sentira moins seul dans ma collection Nothombienne.


«Se délecter de la médiocrité d'autrui reste le comble de la médiocrité.»

Cette année, le titre "Le Voyage d'hiver" est un hommage à un morceau composé par Schubert et raconte une histoire d'amour. Improbable. Comme toujours. Mais sous la plume d'Amélie, ça paraitrait presque vraisemblable. Presque. Parce que la folie, l'humour piquant et l'auto-dérision de l'auteure nous rappellent sur quel terrain nous sommes. Encore une fois, le contenu du livre reste un mystère tant qu'on ne l'a pas lu. La quatrième de couverture se contente d'une simple phrase, "Il n'y a pas d'échec amoureux". C'est pourquoi je ne vais pas m'étaler dessus. Je ne veux pas gâcher le plaisir de ceux qui, comme moi, aiment découvrir le nouveau Nothomb au fil des pages, et non sur un blog. Surtout que cette année, il faut profiter de chaque mot tant le livre est court. A peine 130 pages, je l'ai lu en quelques heures... Je vais terminer cet article en disant que j'ai aimé le cru 2009. J'ai aimé retrouver des prénoms farfelus pour les personnages, Zoïle, Astrolabe, Aliénor... J'ai aimé la folie et la décadence de ces derniers, surtout le héros. J'ai aimé les quelques passages autobiographiques parsemés ça et là. J'ai aimé l'auto-dérision avec laquelle Amélie Nothomb se compare à Aliénor. J'ai aimé la forme du roman, sorte de journal intime destiné à n'être connu de personne si ce n'est de son auteur. Je ne suis pas déçue cette année, sauf peut-être par la rapidité avec laquelle j'ai achevé la lecture.


'Il n'y a pas d'échec amoureux.' Zoïle s'apprête à se faire exploser dans un avion. Dans l'aéroport, dans l'attente, il raconte... l'amour, la femme, les raisons de son geste...


«J'ignore ce qu'est la réussite d'une histoire d'amour, mais je sais ceci: il n'y a pas d'échec amoureux. C'est une contradiction dans les termes. Eprouver l'amour est déjà un tel triomphe que l'on pourrait se demander pourquoi l'on veut davantage.»

mardi 1 septembre 2009

Fin d'une belle aventure... Début d'une nouvelle?

Coucou les amis :) Ces derniers temps, je ne suis pas trop passé par ici par manque de temps et par manque de choses à dire. En effet, depuis mon entrée à Carrefour le 18 Juin je n'ai pas eu une minute à moi. Je n'ai vu quasiment personne pendant tout ce temps, et je n'ai pu m'adonner à aucune de mes activités favorites si ce n'est la lecture durant les trajets en bus. Mais je ne regrette pas, non seulement parce que j'ai pu gagner un peu d'argent mais aussi parce que malgré quelques moments difficiles j'ai passé de super bons moments et j'ai rencontré des gens formidables. Franchement, même si les journées étaient longues l'ambiance était géniale et je n'ai pas vu le temps passé. D'autant plus que pour une fois, l'été ne m'a pas parut insurmontable vu que la plupart du temps j'étais au frais :) Bref, nous voilà déjà en Septembre et mon contrat à Carrefour s'est achevé le 29 Août. Cependant, l'aventure n'est pas finie pour moi puisque je repars sur un CDD étudiant de 12h hebdomadaire pendant 3 mois en vue d'un futur CDI dans les mêmes conditions, sachant que j'aurais des avenants de 30h par semaine pendant les vacances scolaires. Ces horaires très light sont plutôt avantageux pour moi. Je vais pouvoir préparer mon concours pour entrer à l'école d'assistante sociale et prendre mes heures de conduite tout en gagnant un peu d'argent en bossant seulement le Vendredi et le Samedi :) D'ailleurs, je suis allée à l'auto-école ce matin. Je commence la conduite le 23 Septembre et j'ai mes rendez-vous prit pour tout le mois d'Octobre. Bref, tout cela ne présage que du bon pour l'avenir... J'espère!
 
Copyright 2009 Moonlight Memories. Powered by Blogger
Blogger Templates created by Deluxe Templates
Wordpress by Wpthemescreator
Download Royalty free images without registering at Pixmac.com