mercredi 22 septembre 2010

[manga] Kaikan Phrase - Mayu Shinjo

Honnêtement, j'ai arrêté de compter depuis combien de temps je n'avais plus achevé la lecture d'un manga. Il faut dire qu'en plus d'en lire beaucoup moins qu'avant, la plupart des séries que je suis régulièrement sont en cours de parution. Bref, lors de la dernière édition de Mang'Azur, je m'étais offert le premier volume d'un shôjo dont je ne connaissais rien, "Kaikan Phrase" de Mayu Shinjo, et je l'avais lu dans le train. J'avais bien aimé, donc quand je suis tombée sur le reste de la série à 2€ le tome, je me suis jetée dessus. Vu que la série se compose de 17 volumes, c'était l'occasion ou jamais! J'ai donc achevé la lecture de ce manga avant-hier, et j'en ressors un peu mitigée...

L'histoire d'amour entre Ainé et Sakuya est très belle, et certains passages m'ont vraiment touchée. J'me suis quelque fois sentie concernée par ce qu'ils vivaient, et j'ai quelques fois rêvé de vivre le même genre d'amour. Un amour sans condition, être prête à vivre uniquement pour l'autre, à lui offrir une confiance aveugle et sans limite, un amour à la fois pur mais où le sexe tient quand même un rôle important car ce sont dans les moments les plus intimes qu'on apprend à connaître l'autre. Et une histoire d'amour où chaque mot à son importance. En tout ça, je me suis identifiée, car c'est finalement ce que je vis en ce moment. D'autant plus que certains thèmes tels que la séparation, la distance et l'acceptation sont abordés au fil des pages...

Sakuya et Ainé

A côté de ça, il y a ce petit truc qui m'a dérangé et qui est qu'Ainé, simple lycéenne, mignonne mais pas non plus exceptionnelle, attire la convoitise de TOUS les mecs qu'elle croise tout au long du manga. Et j'ai trouvé ça un peu abusé. Il lui arrive trop de choses à la fois, et pareil pour Sakuya mais bon, comme c'est une RockStar, c'est peut-être un peu plus plausible... Mais bon, en tant que Shôjo-Fan, ça ne m'a pas empêché d'apprécier ce manga, parce que j'aime les histoires d'amour impossibles et les Happy End ♥ Puis il ne faut pas oublier qu'en plus de nos deux amoureux transi, il y a une ribambelle d'autres personnages, dont les membres de Lucifer (le groupe dont Sakuya est le chanteur), qui assurent la petite touche d'humour sans quoi "Kaikan Phrase" ne serait pas un vrai shôjo. Pour terminer cet article, et avant de vous laisser avec un petit résumé, je tiens quand même à préciser que même s'il n'y a aucune scène vraiment explicite, le sexe joue un rôle important dans l'histoire. Donc à ne pas laisser entre toutes les mains à mon avis...

Lucifer

Aïné est une jeune lycéenne un peu timide qui se passionne pour l'écriture et la musique. Elle décide un jour de participer à un concours de “lyrics” (paroles de chanson) et rédige pour cela un texte assez osé et suggestif. En pleine rue, la feuille sur laquelle elle a écrit sa chanson s'envole... Elle court après pour la rattraper et manque alors de se faire écraser par une voiture de sport conduite par un séduisant jeune homme. Ce dernier, manifestement intéressé par la jeune fille, l'invite à se rendre à un concert.
Troublée, Aïné accepte, et découvre avec étonnement que ce jeune homme, Sakuya, est le chanteur du groupe Lucifer. Et elle est encore plus effarée lorsqu'elle l'entend chanter le texte qu'elle avait écrit... Un regard, un sourire, et les destins de Sakuya et Aïné sont liés. Elle sera la parolière officielle du groupe.

1 commentaires:

Elanor a dit…

Je l'avais lu aussi, j'étais totalement absorbé par le manga ^^

 
Copyright 2009 Moonlight Memories. Powered by Blogger
Blogger Templates created by Deluxe Templates
Wordpress by Wpthemescreator
Download Royalty free images without registering at Pixmac.com